marți, 1 februarie 2011

Le Proust retrouvé

Poate voiați să vă delectați cu ceva bun, așteptând la dentist, și nu aveați cunoștință că există - A la recherche du temps perdu; iaca știți acum. Și să citiți neapărat asta*, că France 2... ia de unde nu-i:

Il faut être fou, inconscient ou Nina Companeez pour oser aujourd’hui toucher à un monument national tel que À la recherche du temps perdu. D’autres s’y sont déjà brûlés les ailes : Luchino ne trouva pas les moyens d’en faire du Visconti ; Joseph Losey non plus qui sollicita jusqu’au soutien du président Giscard d’Estaing et s’attira cette réponse : « Vous êtes américain, né dans le middle-west, comment pouvez-vous toucher à un chef d’œuvre de la littérature française ? ». L’allemand Volker Schlöndorff, le chilien Raoul Ruiz et la belge Chantal Akerman apprécieront, eux qui ont chacun tenté de s’approprier le roman avec des fortunes diverses. Encore eurent-ils la prudence de n’en garder qu’une partie: ici Un amour de Swann, là le Temps retrouvé, et là encore La Prisonnière. Chaque fois les proustiens ont fait la fine bouche. De toute façon, ils ne sont jamais contents : c’est toujours trop ou pas assez. Nina Companeez s’est emparée du chef d’œuvre en abandonnant tout complexe. N’étant pas considérée comme une géante du 7ème art, elle n’est donc pas tenue de faire un grand film en se hissant à la hauteur d’un grand livre.”
_________________________ 

4 comentarii:

lolablau spunea...

quel fabuleux baiser! le plus beau au cinema! embrassees a la francaise. pacat, ca d-lui als i-ar fi placut postarea asta cu proust, cu visconti si cu gagici...

Cristian SÎRB spunea...

Dar de ce vorbiți de alș la condițional - trecut, că mă trec fiorii! Eu sper că-i pe aici pe undeva. Să se bucure.

Pinocchi0 spunea...

Haha, l-am terminat aseara de vazut!
Si, apropo, leapsa!
http://pinocchiomuc.blogspot.com/2011/02/leapsa-antica.html

Anonim spunea...

Ce post m'a beaucoup aide dans mon positionnement. Merci pour ces informations